CaixaBank analyse les changements du pays par les femmes marocaines autour de la nouvelle édition du « Cercle » à Casablanca

  • L’entité, dans son espace « Le Cercle », a réuni des femmes directrices de secteurs clés de la société marocaine tenue dans une nouvelle édition du programme international des débats « Diversity Talks ».
  • Le Maroc est un pays clé dans le réseau international de Caixabank, où il maintient une part de marché significative sur les entreprises espagnoles opérant dans le pays.

Casablanca, le 19 juillet de 2018

CaixaBank a réuni des dirigeantes de secteurs clés de la société marocaine afin d’analyser comment les femmes marocaines font changer le pays. La journée, sous le thème « La femme d’aujourd’hui au Maroc », s’est tenue dans l’espace « Le Cercle » de Casablanca, qui fait partie du programme international des débats « Diversity Talks ».

La session a compté avec la participation de Mbarka Bouaida, Secrétaire d’État de la Pêche Maritime, Lamia Merzouki, DGA Casa Finance City, Nadia Fettah, Directrice Générale de Saham Finances, Asmâa Morine, Experte en Intelligence Économique et Ignacio Pino, Country Manager de Caixabank au Maroc, en charge de la présentation de cet évènement.

Mbarka Bouaida, Secrétaire d’Etat de la pêche maritime, indique que  » la femme marocaine doit prendre son courage à deux mains et ne pas hésiter à entrer dans la politique pour défendre ses droits et apporter une touche de consensus et de bienveillance souvent absente dans l’arène politique « . En ce qui concerne Lamia Merzouki, DGA Casa Finance City, elle considère qu’”au-delà des leviers externes mis en place pour encourager la représentativité des femmes dans les instances dirigeantes, les femmes devraient travailler avec plus de détermination sur leurs propres croyances limitantes afin de libérer leur immense potentiel et imposer leur présence avec plus de conviction ».

D’autre part, Nadia Fettah, Directrice Générale de Saham Finances, rappelle « j’ai pu contribuer au succès du groupe pour lequel je travaille parce que la question du genre ne s’est jamais posée, en revanche celle de l’engagement et de la compétence toujours ».

Asmâa Morine, Experte en Intelligence Économique, souligne que  » Les femmes ont le devoir de croire en leur immense potentiel et agir en conséquence pour prendre toute leur place dans la sphère économique ».